Votre Espace Réservé

Votre espace Réservé

Mot de passe oublié ?S'inscrire

Dans la vie du joueur

La première personne touchée par un problème de jeu est bien évidemment le joueur lui-même. Tous les domaines de sa vie peuvent être affectés par le jeu.

Les problèmes financiers

Le joueur est confronté à des pertes d’argent liées au jeu. Souvent pour jouer, il a tendance à emprunter de l’argent (entourage, prêts bancaires et/ou crédits à la consommation). Il se crée ainsi des dettes pouvant atteindre des sommes importantes. Il peut se retrouver alors dans l’incapacité de payer les factures, ce qui peut le conduire à solliciter l’entourage pour l’aider à payer ses dettes de jeu ou à commettre des actes illégaux.

Les problèmes de santé mentale

Le joueur problématique peut ressentir de l’anxiété et de la colère. Il est irritable voire agité et il devient difficile pour lui de se détendre tant les soucis par rapport à l’avenir le préoccupent. Il peut également éprouver de la culpabilité ou se sentir très seul. Des signes de dépression sont fréquents, tels qu’un sentiment de tristesse, une perte d’appétit, une perte d’intérêt pour les activités habituelles, une perte de motivation et un sentiment général de mal-être. Désespoir et isolement peuvent conduire à l’apparition d’idées suicidaires. Parfois ce sont des variations importantes de l’humeur qui sont perçues par l’entourage.

Il est possible également que le joueur commence à consommer du tabac, de l’alcool ou d’autres drogues ou que sa consommation devienne plus importante à mesure que le jeu augmente.

Les problèmes de santé physique

Comme il est stressé et anxieux, le joueur problématique peut présenter une tension musculaire importante. Celle-ci peut entraîner des maux de tête, des douleurs de dos et dans le cou, un sentiment de fatigue voire d’épuisement. Des problèmes de sommeil peuvent augmenter la fatigue. Une élévation de la tension artérielle et des problèmes digestifs peuvent également survenir.

Les problèmes relationnels

Lorsque la pratique du jeu devient problématique, cela peut entraîner chez le joueur des changements dans son comportement habituel. Il peut alors présenter des sautes d’humeur et devenir irritable ce qui peut mettre à mal ses relations familiales, amicales ou professionnelles. Les mensonges et les absences répétées peuvent entraîner des conflits conjugaux ou familiaux. Le joueur peut se voir confronter à une demande de séparation ou de divorce de la part du/de la conjoint(e). Des comportements violents verbalement ou physiquement peuvent apparaître chez le joueur en grande difficulté. Par ailleurs, il existe un risque d’isolement du joueur, notamment en cas d’emprunt aux proches.

Les problèmes professionnels ou scolaires

Ces problèmes se traduisent par des difficultés de concentration et d’attention, une perte de productivité, un manque d’initiative, des retards et/ou un absentéisme. Le joueur problématique peut passer à coté de certaines occasions professionnelles ou scolaires à cause du jeu. Dans les situations les plus problématiques, un licenciement peut arriver.

Les problèmes sociaux et légaux

Mensonges, manipulation, violence verbale voire physique sont autant de comportements qui peuvent s’associer au jeu problématique. Plus la conduite de jeu augmente, plus le joueur, obligé de cacher sa pratique, va mentir et développer des stratagèmes.
La préoccupation pour le jeu et la crainte que l’entourage découvre l’ampleur réelle de la pratique et ses conséquences (notamment les dettes de jeu) peuvent pousser le joueur à éviter les contacts sociaux et à s’isoler. Le joueur est souvent absent et lorsqu’il est présent, il est irritable, crispé et renfermé.
La perte d’argent liée au jeu, le surendettement et l’épuisement des économies peuvent conduire le joueur à commettre des actes illégaux : vols, fraudes, détournement de fonds, utilisation de faux documents, etc. Ces délits peuvent faire l’objet de poursuites judiciaires.