• Institut du jeu excessif : (09 72 98 96 06) - 7 jours/7

L’addiction aux jeux d’argent est très dangereuse, notamment chez les jeunes. Les conséquences sur la vie scolaire, familiale et sociale sont non négligeables et peuvent avoir un impact majeur sur la vie future de l’adolescent. Il est donc primordial de mettre en place des mesures de préventions pour lutter contre l’addiction aux jeux d’argent chez les jeunes. Parlons-en.

Quand est-ce qu’on parle « d’addiction aux jeux d’argent » ?

On parle d’addiction aux jeux d’argent, autrement appelée ludomanie, lorsque la pratique de ces jeux devient une dépendance et modifie les comportements du sujet.

Le joueur devient compulsif. Il aura alors des difficultés à se libérer de son habitude et à décider d’arrêter. La pratique de ces jeux devient ainsi excessive, voire pathologique.

L’addiction se manifeste par une envie irrépressible et persistante de jouer. Le jeu devient primordial pour le joueur, malgré les perturbations et les conséquences néfastes que cette pratique engendre sur sa vie.

Les méfaits s’observent surtout sur le plan scolaire, familial, relationnel, social, financier et sanitaire.

Voici un exemple de cas typique d’un jeune joueur addict aux jeux. Le sujet préfère jouer au lieu d’aller à l’école. Il dépense des sommes considérables. Même s’il n’a plus d’argent à sa disposition, il est prêt à chercher tous les moyens possibles. Il emprunte de l’argent, quitte à voler ou à vendre des objets qui ne lui appartiennent pas pour pouvoir jouer. Il ne sort plus avec ses amis et n’a quasiment plus de vie sociale.

Voir un extraint de l’émission Ça commence aujourd’hui : Jeux d’argent : il s’est laissé dépasser par son addiction

Comment reconnaître une personne addicte aux jeux d’argent : les signes qui ne trompent pas

Pour repérer l’addiction aux jeux d’argent, il faut être attentif aux signes suivants :

  • l’agressivité, l’irritabilité, la frustration surtout en cas de manque de jeu ;
  • l’isolement social ;
  • l’abandon des activités : études, activités de loisirs ;
  • la difficulté de se contrôler : le jeu accapare toutes les ressources (temporelles, financières, etc.).

 

Jeux d’argent : quels sont les jeux concernés ?

Il existe différents jeux qui rendent addicts. Voici ceux qui concernent surtout les jeunes :

  • les machines à sous dans les casinos ou dans les salles de jeux en ligne, avec des lumières et des sons attrayants ;
  • les jeux de table : blackjack, poker, roulette qui prétendent offrir des gains importants ;
  • les paris sportifs et les courses de chevaux qui garantissent des sensations fortes ;
  • les loteries et les jeux de grattages qui paraissent inoffensifs, mais qui sont aussi très addictifs.

 

Du premier jeu à l’addiction

Plus d’un tiers des jeunes de 15 à 17 ans ont déjà joué à des jeux d’argent. En effet, les jeunes de cet âge sont en quête de sensations fortes. Et justement, ces types de jeu, par le fait de gagner ou de perdre, leur procurent cette sensation.

Lorsque le joueur gagne, il y a une sécrétion de l’hormone de plaisir et de bien-être : la dopamine. C’est cette substance qui est responsable de la plupart des types d’addiction (que ce soit à la drogue, à l’alcool, à la pornographie, etc.). Cette sensation de plaisir et de bien-être vous pousse à jouer de nouveau. La personne souhaite y mettre toujours plus d’argent afin de gagner plus.

En revanche, lorsque le joueur perd, il a tendance à se dire que la prochaine fois sera bonne. Il voudra à tout prix retenter votre chance dans l’espoir de regagner l’argent perdu.

Le joueur entre alors dans un cercle vicieux. D’ailleurs, à cet âge, le cerveau est encore immature. Il est possible de perdre facilement le contrôle. C’est la raison pour laquelle le pourcentage des jeunes joueurs excessifs est plus élevé que celui des adultes.

Tout cela pour dire que, une fois que vous jouez à ces jeux d’argent, vous pourrez facilement tomber dans l’addiction. D’autres facteurs de risque génétiques, physiologiques, environnementaux la favorisent aussi. C’est pour ces raisons qu’il existe des solutions et des mesures préventives pour empêcher ce problème.

Comment prévenir l’addiction aux jeux d’argent chez les jeunes ?

De nos jours, les jeux d’argent deviennent de plus en plus accessibles et disponibles. Surtout avec les progrès technologiques et l’essor de certaines plateformes en ligne, il est désormais possible de jouer n’importe où et n’importe quand. L’influence des publicités prometteuses que l’on peut observer partout favorise aussi les tentations.

Face à cela, des mesures ont été déjà prises par les autorités et les diverses commissions :

  • les restrictions d’accès : la mise en place des limites d’âge, la limitation des heures d’ouvertures des casinos par exemple ;
  • le renforcement des procédures de contrôle d’identité ;
  • les restrictions publicitaires ;
  • les diverses campagnes de préventions incluant des jeux ludiques, des films, des fiches pédagogiques.

Ces mesures semblent insuffisantes, mais il faudrait surtout la participation de toutes les parties directement concernées : les parents, les autres membres de la famille, les amis et le jeune lui-même.

La sensibilisation et l’éducation

C’est une mesure préventive essentielle. Les parents, les enseignants, les professionnels de santé devraient discuter des risques et des conséquences des jeux d’argent avec les enfants, et ce, dès leur plus jeune âge. Cette sensibilisation doit leur faire comprendre que les jeux d’argent risquent facilement de devenir une addiction et risquent d’affecter leur santé mentale.

La communication

Les adolescents et les jeunes adultes doivent être encouragés à communiquer et à parler ouvertement de leurs préoccupations et de leurs défis en matière de jeux d’argent.

Les adultes quant à eux, doivent créer un environnement sûr et non jugeant pour que les adolescents puissent demander de l’aide s’ils en ont besoin.

La surveillance

Les parents doivent surveiller l’utilisation d’internet par les jeunes, pour s’assurer que ceux-ci ne visitent pas de sites de jeux d’argent.

Conscientisation sur l’argent et sur l’importance de sa gestion

Vous pouvez par exemple donner de l’argent de poche à votre enfant avant même son adolescence hebdomadairement ou mensuellement. Laissez-le l’entière responsabilité. De cette manière, il apprendra l’importance de bien gérer son argent. Il sera alors conscient que les dépenses futiles et les jeux d’argent sont les premiers ennemis à éviter.

L’encouragement pour des activités alternatives saines

Il faudrait encourager les jeunes à participer à des activités telles que le sport, la musique, la danse ou l’art. Ces activités alternatives peuvent apporter une grande aide puisqu’elles aident les jeunes à se divertir sans avoir recours aux jeux d’argent. 

Pour finir, les jeux d’argent peuvent devenir une addiction très grave pour les jeunes. C’est pourquoi les mesures préventives sont d’une importance capitale. Toutefois, si le problème tend à persister, il faudrait penser à demander l’aide des experts comme les psychologues et recourir à des mesures curatives.

Exemple :

https://www.gouvernement.fr/actualite/le-pass-culture-etendu-aux-jeunes-de-15-a-17-ans

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*